WAINHOUSE Cassandra

Cassandra Wainhouse

artiste peintre

 

www.cassandrawainhouse.com

Thonon-les-Bains

0769174464

Œuvres sur papier, collages

 

Les géographies intimes de Cassandra Wainhouse

Stéphanie Buttay

Cassandra Wainhouse est une artiste franco américaine. Cassandra Wainhouse a vécu dans différents pays. La France où elle est née. Les Etats-Unis où elle mêla ses pas, sans le savoir, à ceux de Sylvia Plath. L’Italie où elle développa son travail pendant ses années en Toscane.

 Aussi, Cassandra parle-t-elle plusieurs langues. En lis plusieurs, à commencer par celle des poètes.

Venue de l’abstrait, depuis 2012, elle se coltine avec le corps. Les corps. Tous féminins, comme le sien propre, comme s’il s’agissait de s’approprier ce corps par le biais de la matière

en en reprenant incessamment l’empreinte. Ne dit-on pas donner corps ?

Souvent résumé à quelques traits, un contour, ou encore une main, c’est un corps générique qu’elle nous donne à voir, un corps qui nous contient toutes sans être celui d’aucune. Et puis, il y a cet usage de la carte géographique, par collage, assemblage, couturage auxquels ces corps sont associés, souvent en surimpression. Alors le corps déborde les frontières, le corps se fait monde. Un monde en corps. Le travail sur papier de C. Wainhouse développe ainsi une géographie de l’intime, les fragments de  carte sont ceux des pays où elle a vécu, et une manière d’habiter  poétiquement le monde.

Mais au-delà du particulier, c’est aussi une géographie qui invite à la confrontation au réel. Celui de la possible disparition avec la série des No man’s land ou du déplacement  contraint avec la série des Migrants.

Le corps peut être mis à mal.  Mais Cassandra est femme.

Petite fille de couturière, elle se souvient du son régulier de la machine à coudre. Aussi, quelque soit leur destinée, leur devenir, elle entoure ces corps de douceur, fil, ruban, broderie, comme autant d’appel au toucher. Parés, ils peuvent aller.