PICAUD Alain


Originaire du Haut Jura, je vis en haute Savoie depuis 1994.

J’ai cessé mon métier d’encadreur en 2012 afin de reprendre pleinement

peinture et sculpture.

 

 « Qu’advient-t-il lorsque, dans une existence, tel un éclair, le voile des

conventions, des illusions, des repères familiers, se déchire et que soudain l’homme se trouve placé face à  une ouverture abyssale ? »1

« L’existence précède l’essence »2

Il m’appartient donc de me déterminer moi-même, d’explorer comment la

conscience du vivant appréhende sa liberté face au néant,

et devient créatrice du monde en son idée. 

Mon expression artistique répond à la nécessité de donner forme et couleur, sens et cohérence à ce point de vue existentialiste du monde

1/« Alain Picaud : l’artiste philosophe : une mystérieuse étrangeté », de Jocelyne DECOMPOIX, philosophe.

2/« L’existentialisme est un humanisme » Jean Paul SARTRE.

Techniques employées :

Peinture acrylique et huile sur toile, des collages créent plusieurs niveaux ou épaisseurs de lecture ; sculpture sur bois polystyrène et ciment ; moulage en résine…

1978/1980 : Ecole d’arts appliqués de Nancy.

Brevet d’étude et d’applications à l’agencement intérieur

1989 : Stage sculpture ornemaniste à Châteaurenard.

C.A.P. de sculpteur ornemaniste à Marseille.

1989/1992 : Ecole des arts appliqués de Tours.

Restauration d’œuvres sculptées.

1994/2012 : Thonon les Bains.

Artisan encadreur.